Circuits [TRAJET]

 

Installation interactive – Présentée dans le cadre du FIMA

Circuits [TRAJET] est une installation interactive « low-fi » en 3 tableaux.  Circuits [TRAJET] invite les spectateurs à une expérience mémorielle à travers laquelle le trajet emprunté pour arriver au lieu de la performance en constitue le point central. Faire de son trajet une œuvre de grande envergure.  Faire de l’anonymat de son parcours dans la ville un point de rencontre créatif, ludique et réflectif.  Ainsi, les spectateurs ont été amenés à redécouvrir les différentes facettes de leurs trajets dans la ville, que ce soit à travers leur quotidien, leur mode de transport ou bien leur comportement lors du déplacement.

Circuits [TRAJET] s’attarde donc à ces trois voies dans le but de faire vivre au spectateur une expérience interactive de création collective.  Bien souvent, le transport s’organise en monde clos, c’est-à-dire au sein d’une société donnée sans nécessairement interagir avec les individus qui la constitue.  Ainsi, l’installation propose une réflexion sur le décloisonnement de cette normalité tout en démystifiant le processus de création d’une œuvre actuelle par la participation collective.

Le public était donc convié à « tracer » le trajet qu’il a emprunté pour arriver jusqu’au FIMA à l’aide de cordes de différentes couleurs et d’une structure rappelant les 4 points cardinaux.  La structure composée d’une planche de contre-plaqué d’où 990 clous sont plantés et de quatre tiges en bois représentant les quatre points cardinaux servait de base à l’œuvre finale qui, elle, est constituée des multiples trajets empruntés par le public pour arriver jusqu’au FIMA.  Ces trajets sont tous représentés par une couleur différente, choisie parmi celles de l’arc-en-ciel, emblème du village gai et point névralgique du festival.

Ensuite, après avoir tracé leur trajet, 2 photographies ont été prises de chaque participant : la première le représentant avec un carton où la première lettre du point cardinal de son lieu de départ est inscrite (N, E, O ou S) et la deuxième avec la lettre du point cardinal de son lieu d’arrivé (N, E, O ou S).  Ces images ont été simultanément projetées sur une télévision bordant l’installation.  Ainsi, les nouveaux participants pouvaient personnaliser leurs différents trajets et à une échelle plus grande, désamorcer l’anonymat des déplacements dans la ville.

Enfin, avant de partir, l’artiste a remis aux spectateurs un petit carton noir avec leur point cardinal de départ qu’ils ont disséminé sur leur trajet de retour à l’aide d’une punaise. Comme si la boussole de leur trajet se perdait dans l’anonymat de la foule et qu’un autre était appelé à répéter l’expérience!

Visée

Circuits [TRAJET] a été conçu pour se réaliser en trois jours, soit les trois jours prévu pour les performances dans le cadre du FIMA (29 et 30 juin, 1er juillet).  Le but d’étaler sa conception sur plusieurs journées est de rendre le visuel de l’installation efficace et de représenter le mieux possible le grouillement humain qui s’agite quotidiennement dans l’espace urbain.

De plus, l’œuvre finale, résultant en une myriade d’arc-en-ciel, commémore le lieu d’accueil du FIMA, le village gai, qui représente un point distinctif de la métropole québécoise et qui a su, au fil des années, lui procurer une renommé à l’échelle internationale.  Ce lieu constitue non seulement un point névralgique à Montréal, mais il est emblématique de la diversité humaine de la ville.  Le lieu proposé par le FIMA est donc intéressant pour étudier le rayonnement de sa popularité citoyenne.

Retombés

La dispersion des cartons de points cardinaux dans la ville a servi de tremplin à un autre projet, soit l’arpentage de ces trajets dans l’espace urbain réel.  Ainsi, après le FIMA, un appel à tous a été lancé sur les réseaux sociaux et les principaux sites Internet pertinents afin de profiter d’un large réseau pour répertorier les cartons.  Les principaux intéressés sont donc invités à m’écrire un courriel avec une description détaillée du lieu repéré (circuits.trajet@gmail.com).

Une autre œuvre pourra alors être réalisée dans le but d’évaluer les impacts de l’activité sur le public, la ville et son émancipation dans l’imaginaire collectif.  Cette œuvre sera constituée en une cartographie de la ville où des points seront tracés et reliés entre eux autour du point central de la performance (Beaudry / Ste-Catherine).

AVIS DE RECHERCHE

Dans le cadre du projet Circuits [TRAJET], j’ai distribué 292 cartons marqués d’une lettre représentant un point cardinal.  Des punaises ont également été distribuées afin que les participants du projet puissent épingler ces cartons dans l’espace public.

Si vous trouvez l’une de ces lettres, veuillez m’en aviser par courriel à circuits.trajet@gmail.com en m’indiquant le lieu précis où vous l’avez trouvé.

La finalité de cette recherche m’aidera à créer une cartographie de la propension du projet, œuvre finale et complémentaire au projet de départ.